Le dédoublement

Publié le 31 Mai 2015

Le dédoublement

Cela fait quelques mois que je vous donne des nouvelles du film. Et oui ! depuis octobre... Mais il y avait une étape auquel je repoussais inconsciemment dans mes planning de tournages. Les scènes où j'apparais, non que je me défilais mais juste que je mettais une priorité sur les autres scènes. J'avais tourné un après-midi un plan où j'intervenais sans grande prétention ni stress. En revanche, ce samedi, j'ai subis une sorte de dédoublement... J'ai été réalisateur et acteur... Directif et dirigé... Et bien la tache n'a pas été commode. Juger son travail. Être devant la camera est non plus derrière. Bref, voilà mes habitudes un peu chamboulé. Que c'est difficile. Heureusement entouré par une équipe qui ne soutiens toujours et encore. Mais j'ai aussi pris conscience que être derrière est nettement plus confortable que devant la camera. Le jeu est un étape intéressante, j'y ai goûté les saveurs il y a quelques années et çà pendant longtemps, puis je n'ai plus éprouvé l'envie. Pour le film, j'ai de nouveau endossé le costume, j'oserai dire la bure. L'habit ne fait pas le moine. Et moi je ne fais pas le comédien. Juste un peu pour moi. On m'a vu Docteur, me voici curé... Mais je pense que l'accoutrement de réalisateur me va mieux. enfin j'aime à le croire. Prochainement, je dois tourné une autre scène, et je donnerai la réplique à Philippe Troisi. Je pense que cela va être un grand moment.

Le dédoublement

Rédigé par Lorenzo Ferrigno

Repost 0
Commenter cet article