« C’était impossible, ils l’ont fait.. »

Publié le 22 Décembre 2015

Le public lors de la 1ere séance
Le public lors de la 1ere séance

Le 12 décembre, j’ai vécu un moment unique dans une vie. La première de son premier film. Quand je repense au début de cette aventure… je crois que j’étais dans l’inconscience de ce que j’allais vivre. J’imagine que cela n’était autre qu’une folie douce. Mais quelle aventure mes amis !!! Voilà dix jours que l’avant-première est passée. Et j’en sors grandi dans ma tête (pas en hauteur cela se remarquerai rapidement). J’ai appris en un an une multitude de choses. J’ai appris avoir des amis plus fous que moi. J’appris à contourner les obstacles. Jamais dans ma vie je n’ai porté un projet aussi loin. Jamais dans ma vie on m’a porté aussi loin. On m’a suivie et j’ai partagé des moments avec tous. J’ai réuni une équipe et nous sommes devenu un. Un projet… Les réseaux sociaux ont joué le jeu presque au quotidien. Les journaux et les radios ont parlé de nous, relatant de l’avancée du projet. Et pas à pas nous avons marché et gravis les marches de ce périlleux projet. Quelqu’un m’a envoyé un message le jour de la première – « C’était impossible, ils l’ont fait.. » Ce message résume bien cette aventure. J’ai appris que dans une folie douce on peut faire de choses incroyables. Le secret c’est juste croire ce que l’on porte en partage.

Le jour de l’avant-première, lors de la première séance celle des VIP, j’ai reçu des marques d’affections et de félicitations pour une vie. Merci encore. J’ai reçu des critiques qui ne feront sortir des mauvais chemins. On sort grandi de ses erreurs. Il y a eu des silences, des éclats de rire. Et j’ai entendu le public réagir à la projection. Parfois là où l’on ne se l’attend pas.

A la deuxième séance qui était réservé au public, j’ai commencé à regarder le film, puis je me suis levé et je suis sortie de la salle. Un des comédiens du film m’a suivi. Je lui ai dit « Il n’est plus à nous, il est au public… » . Et effectivement, le public s’en est emparé. Il a aimé et même détesté. Je me suis mis à la place d’un spectateur qui va au cinéma. Et parfois je n’aime pas un film. Pour ceux qui n’ont pas aimé le film je respecte leur opinion comme ceux qui l’ont aimé. Après la projection, quelques minutes plus tard, des marques de sympathie sont tombé sur la page du facebook du film. Des articles sont paru et ils y ont était élogieux. A cette heure je ne sais pas ce que le film va devenir. Il sera projeté certainement dans d’autres salles, il sera édité en DVD… Il concourra peut être à des festivals. Mais avant çà il sera un peu remanié, peaufiné et écourté.

J’ai appris avec ce projet qu’en équipe on peut réaliser de grandes choses. « Un homme seul qui a un projet …il rêve - Des hommes qui ont un projet… c’est la réalité ».

A bientôt pour la suite du projet et peut être sur d’autres aventures.

Bien à vous et bonnes fêtes.

Lorenzo

Rédigé par Un noir sous le soleil

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Cassé 29/12/2015 17:04

Ca y est, Un noir sous le soleil apparaît dans la liste Wikipedia des films tournés dans les BdR ! YEESS !! https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_de_films_tournés_dans_le_département_des_Bouches-du-Rhône